page title icon Comment s’y prendre pour réaliser un plan de trésorerie ?

Un plan de trésorerie est important dans le monde de l’entrepreneuriat, alors, si vous avez une entreprise ou que vous comptez en créer une, c’est le moment de vous y intéresser de plus près. La bonne nouvelle, c’est que nous vous apportons toutes les informations nécessaires à connaître concernant la trésorerie d’une entreprise mais aussi son plan.

Définition d’un plan de trésorerie

En premier lieu, il est important de définir le terme en lui-même afin de mieux comprendre ce dont on souhaite parler. Un plan de trésorerie est un document dans lequel vous trouverez toutes les entrées et sorties d’argent de l’entreprise et cela d’un point de vue prévision.

En effet, le plant de trésorerie sert à prévenir les futures dépenses et les futures entrées pour visualiser le gain potentiel et éviter la perte. Le plan de trésorerie est effectué durant la première année de l’entreprise, étant en position de fragilité et de vulnérabilité, ce plan sert à rassurer l’ensemble des associés. C’est au fondateur de l’entreprise d’établir le plan de trésorerie, et cela en mettant en avant la situation financière potentielle de l’entreprise pour chaque mois de l’année à venir.

Pourquoi faut-il avoir un plan de trésorerie ?

Le plan de trésorerie possède une importance capitale pour toute entreprise, et particulièrement les plus jeunes qui sont souvent sujettes à de fortes fluctuations. Le plan de trésorerie permet de voir les changements positifs ou même négatifs que peut subir ladite entreprise durant l’année.

C’est un suivi mensuel de la trésorerie, ainsi la gestion de l’entreprise est simplifiée et vous serez serein tout au long de votre activité, car vous allez anticiper les éventuels problèmes auxquels votre entreprise va faire face.

Les différentes étapes pour établir un plan de trésorerie

Pour réussir votre plan de trésorerie vous avez disposer de plusieurs méthodes pouvant être suivies, à vous de trouver celle qui vous convient. Cependant, on vous propose un plan simple sur lequel vous pourrez vous appuyer pour faire vos débuts.

Sachez qu’il est tout à fait possible de faire votre plan de trésorerie sur excel et cela sans aucune expérience préalable. Lorsque vous avez toutes les données en main, l’élaboration devient très facile, mais attention aux erreurs d’inattention qui peuvent être fatales. Le plan qu’on va vous présenter est constitué de deux points principaux uniquement :

  • Identifier les encaissements et les décaissements de l’entreprise pour l’année à venir ;
  • imputer et calculer le solde de l’entreprise.

Il faut savoir que chaque entreprise est différente, donc le plan s’adapte toujours aux exigences de cette dernière pour réussir au mieux son élaboration.

Identifier les encaissements et décaissements de l’entreprise

C’est la première étape et certainement la plus importante pour un plan de trésorerie réussi. Identifier tous les encaissements et décaissements qu’effectuera l’entreprise durant l’année à venir.

Il est vrai que c’est impossible de tout prévoir, mais au moins noter les dépenses et rentrées les plus significatives que peut avoir l’entreprise. Tout d’abord, prévoyez les encaissements que vous aurez, c’est donc toutes les recettes futures de l’entreprise qui sont représentées sous forme de :

  • Chiffre d’affaire TTC ;
  • subventions + aides financières reçues ;
  • apports financiers ; capital de l’entreprise, les comptes des associés ;
  • emprunts sous leurs différentes formes, tels que celui bancaire.

Après avoir répertorié tous les encaissements à venir pour l’entreprise, vous allez passer aux décaissements, c’est donc tout ce qui sera dépensé par vous et vos associés dans le cadre de l’activité de votre entreprise :

  • Achats TTC ;
  • investissements ;
  • charges financières ;
  • salaire du personnel ;
  • impôts ainsi que taxes ;
  • remboursement des emprunts ;
  • charges externes : gaz, eau, location, électricité, déplacements et opérateur téléphonique.

Vous devez envisager d’autres décaissements pour les imprévus par exemple, mais vous êtes libre de les ajouter ou non.

Imputer et calculer le solde de l’entreprise

Passons maintenant à la seconde et dernière étape du plan de trésorerie qu’on vous propose à titre de modèle. Ici la procédure est différente selon le statut de votre entreprise : entreprise déjà existante ou bien une entreprise au stade de lancement.

Dans le premier cas, vous devez toujours mentionner la somme exacte lors des encaissements et les payements lors des décaissements et cela au jour le jour. Ne vous précipitez pas lorsque vous concluez une vente à la marquer comme faite, attendez que l’encaissement soit fait et marquez-le à la date précise.

Ceci vous permet d’avoir un plan de trésorerie fiable. Dans le cas où vous êtes encore au stade de la création, les choses sont légèrement différentes puisque vous devez tout apprendre. Le meilleur conseil que vous puissiez prendre en considération est de vous informer sur les délais des échanges financiers dans votre domaine.

En effet, chaque domaine dispose d’un certain délai appliqué par la majorité des entreprises, on parle de semaines ou de mois, tout dépend dans quel secteur vous vous implantez. Mais la finalité reste la même, une fois les informations entre vos mains, vous devez faire tous les calculs des dépenses et des encaissements.

Laisser un commentaire