page title icon Lire un bilan : comment procéder ?

Le bilan comptable reste un des documents qui suscitent le plus d’incompréhensions chez la population civile, que ce soit à cause des termes techniques qu’il aborde ou bien simplement sa structure pas toujours claire. On essayera dans ce qui va suivre de vous exposer plus en profondeur les spécificités de ce papier pour que vous puissiez le lire plus facilement à l’avenir.

Définir le concept du bilan comptable pour mieux le lire

Au sein d’une entreprise, le bilan comptable est le document qui va permettre de situer la position financière de la société sur une période qui coïncide avec la fin du cycle fiscal annuel, soit sur l’année d’activité que vient de passer votre boîte. Il est également important de savoir que ce dernier fait partie de ce qu’on appelle la liasse fiscale qui est une liste de documents qui seront obligatoires à présenter à la loi au même titre que :

  • L’état des capitaux propres ;
  • Les rémunérations des associés ;
  • Le compte de résultat ;
  • La TVA collectée.

La comparaison qu’on va souvent utiliser dans ce domaine est celle du bilan de santé. En effet, là où vous allez appeler votre médecin traitant pour comprendre les tenants et aboutissants de ce papier, dites-vous que le bilan comptable fait en quelque sorte aussi un état de santé, mais ici de votre entreprise. Il est aussi primordial de respecter le principe qui indique que la valeur des ressources devra toujours être au niveau du montant des emplois.

Composition du bilan

Sur la base d’une convention, le bilan comptable sera présenté dans sa version définitive en forme de tableau qui se divise en deux grandes catégories principales. Pour donner une idée un peu plus précise de ce dernier, voici un plan de ses composants de base :

Actif Passif
Les actifs immobilisés Capitaux propres
Les actifs circulants Provisions pour risques et charges
Les disponibilités Les dettes

Ces propriétés forment en quelque sorte une image changeante de la fiscalité de votre entreprise qui se basera sur des aspects comme les actifs et passifs pour donner des montants précis qui seront ensuite enregistrés à un certain moment de l’année.

Utilité du bilan comptable

L’intérêt premier d’un bilan comptable est qu’il fournit un certain nombre d’informations qui, d’un côté, montrent l’origine des ressources d’une entreprise et de l’autre, la légalité de ces dernières ainsi que l’endroit où elles sont insufflées. Un autre point important concerne la possibilité de comparaison entre plusieurs bilans annuels, ce qui donne une idée très précise de l’évolution négative ou positive des affaires d’une société. Il s’agit en résumé d’un outil de surveillance fiscale qui permet également d’analyser les compétences et le potentiel de l’entreprise.

Critères de la structuration d’un document de bilan comptable

La construction du plan d’un bilan comptable prend pour base deux facteurs primordiaux. Le premier étant les pièces comptables de justification. Il s’agit de toute sorte de documents comme les factures, les notes de frais, les relevés de banque ou même les bons de commande. Ces papiers doivent donc être enregistrés dans des fichiers, de préférence sécurisés, et ce, au cours de toute l’année afin de pouvoir prouver vos activités notamment au moment du bilan.

Le second critère, lui, concerne tout simplement les normes légales sur lesquelles s’appuient les mises en place d’informations. On parle ici d’indications plus ou moins spécifiques sur le déroulement d’une procédure ou d’une opération comme la numérotation ou la formulation des dates, mais aussi sur certaines annotations que doivent contenir les documents.

Comprendre les actifs pour lire un bilan comptable

Comme précisé tantôt, le bilan comptable de l’entreprise se divise en deux sections précises. La première présente l’actif du document et indique par la même occasion le patrimoine entier de la société avec toutes ses ressources et leurs affectations ainsi que leurs classements. On retiendra dans ce cadre trois principaux titres avec, en premier, les actifs immobilisés qui seront les produits prévus pour être manipulés sur le long terme.

On aura ensuite les actifs circulants qui, eux, représentent les acquisitions de la boîte prévues pour être transformées assez rapidement à l’image des stocks ou des créances clients. Enfin, il restera les disponibilités qui sont, elles, placées en tout bas du tableau et qui affichent en gros les ressources encore présentes en espèces dans les comptes de l’entreprise.

Précisions sur les passifs du bilan comptable

Les termes de passifs présents dans le bilan comptable sont les sources des financements que reçoit la boîte. Ces derniers se divisent en capitaux propres comprenant les bénéfices de réserve, les apports d’actionnaires et d’associés. En provisions pour risques et charges avec tout ce qui doit s’ensuivre de montants et d’échéances liées. Pour finir, il y aura les dettes ou passifs exigibles qui indiquent tout type d’emprunts, qu’il soit à court ou à long terme.

Laisser un commentaire