page title icon Tout ce que vous devez savoir sur un achat de fonds de commerce

Alors que l’idée de commencer un business de zéro semble séduisante, acheter un fonds de commerce déjà établi et qui a déjà surmonté les obstacles d’un nouvel entreprenariat peut être très intéressant. Cependant, pour y réussir, vous devez passer par plusieurs étapes, et vous devez avoir certaines connaissances du domaine.

Dans ce qui va suivre, vous allez trouver notre guide complet pour que vous puissiez réussir votre achat de fonds de commerce, du A jusqu’à Z.

Quelles sont les éléments inclus dans l’achat d’un fonds de commerce ?

Un fonds de commerce représente tous les constituants d’un commerce déjà en application. Il s’agit de tous les éléments ayant la capacité de maintenir ce business en bon fonctionnement. Les gens qui s’intéressent à son achat sont souvent ceux qui ne veulent pas risquer un nouveau commencement et veulent éviter tous les risques associés.

Cet achat s’avère plus intéressant lorsque vous voulez entrer un nouveau marché où vous ne disposez pas de l’expérience suffisante pour réussir vous-même un démarrage de projet. Ainsi, vous pouvez bénéficier de toute la position du commerce dont vous voulez acheter le fonds.

Il faut savoir que ce fonds est constitué de plusieurs éléments corporels et incorporels. Cependant, il peut ne pas comporter d’autres éléments, dont la connaissance est très importante.

Les éléments compris

Dans un fonds de commerce, vous devez attendre à ce que les éléments suivants vous seront transmis :

  • Les clients et toute la réputation du commerce en question,
  • l’enseigne et le nom commercial,
  • le droit au bail qui doit nécessairement vous être transmis, et aucun prétexte ne peut l’empêcher,
  • toutes les autorisations administratives obtenues par le propriétaire actuel,
  • les contrats de travail, ainsi que les assurances relatives,
  • les licences de travail, les brevets et toutes les marques commerciales,
  • la marchandise, les véhicules et tout le matériel nécessaire pour le déroulement du commerce.

Les éléments non compris

C’est en fait dans les éléments non compris que certains commerçants peuvent arnaquer les acheteurs. En fait, vous pouvez vous attendre à ce que les immeubles, les dettes et créances, les contrats autres que ceux du travail, les documents de comptabilité et les droits de terrasse.

Comment évaluer et analyser un fonds de commerce avant de l’acheter ?

Une analyse complète et profonde du fonds de commerce et de ses éléments peut vous indiquer davantage sur le business que vous voulez adopter. De plus, c’est une très bonne manière pour savoir bien négocier le prix éventuellement demandé.

Alors que les documents de comptabilité ne sont pas inclus dans cet achat, vous avez le droit de les consulter. Avec cela, vous pouvez ajouter quelques autres critères tels que l’actualisation des bénéfices et le CA annuel.

Cette analyse doit également être accompagnée de quelques études extérieures, que vous pouvez demander à une aide professionnelle pour les réaliser. Vous pouvez demander à un expert-comptable de bien vérifier l’état du marché dans la zone spécifique où s’est installé ce commerce. Cet expert va pouvoir vous fournir un aperçu exact et profond de la situation du commerce en question dans son milieu professionnel. Il va pouvoir vous informer également sur la concurrence disponible et sur sa clientèle.

Après cette évaluation profonde, vous pouvez passer à la négociation du prix, si l’offre vous intéresse. À noter qu’il ne suffit pas d’analyser et d’évaluer la situation commerciale pour acquérir un bon prix. En fait, l’art de la négociation est très important et peut conduire à des résultats très appréciables.

Ce que vous devez faire après avoir accompli les négociations et avoir agréé sur le prix final de l’opération de cet achat, est de rédiger une promesse de cession de fonds de commerce, qui va inclure tous le points abordés et établis durant la séance de négociations.

Comment procéder formellement à l’achat d’un fonds de commerce ?

Après avoir établi tous les éléments de l’achat, y compris le prix éventuel, vous pouvez passer à la procédure de l’achat. La première étape à laquelle vous aurez besoin de passer est de prévoir un agrément du bailleur préalable. Ensuite, vous devez assurer une garantie en cas de finalisation de cession.

Après cela, vous pouvez passer aux formalités de l’achat. Vous devez commencer par une déclaration au niveau de la mairie à propos du projet de cession. Cette déclaration doit être faite par le cédant qui doit affirmer ses intentions de céder le fonds.

Ensuite, vous allez signer l’acte de cession du fonds de commerce. Cette signature doit être effectuée par les deux parties évoquées, et doit comprendre le prix final, les coordonnées du vendeur et de l’acheteur, ainsi que tous les autres éléments relatifs à l’achat qui ont été bien discutés.

Après cela voici ce qu’il vous reste à faire :

  • Un enregistrement de l’acte de cession,
  • une effectuation de toutes les publicités relatives,
  • un dépôt de votre dossier de modification au niveau du CFE.

Laisser un commentaire